Manger en Inde - Namasté un Voyage en Inde

Manger en Inde

 

 

Beaucoup d'occidentaux redoutent la nourriture indienne qu'ils estiment trop épicée, et/ou trop risquée au plan sanitaire. Moyennant quoi, ils se privent de grands plaisirs. Fuyez plutot la cuisine dite "continentale", médiocre tambouille "internationale" (ça veut tout dire et rien dire) sans caractère, que l'on sert dans trop d'hôtels aux touristes occidentaux.

 

Dans le nord de l'Inde, la nourriture n'est pas trop relevée, bien qu'elle incorpore diverses épices. On retrouvera aisément de nombreuses spécialités que servent les restaurants indiens installés dans les villes françaises : poulet tandoori, poulet tikka, agneau sagwala, rogan josh, etc. Essayez des plats végétariens, ils sont délicieux : palak (épinards) panir (sorte de fromage), aloo (pomme de terre) en sauce, etc. Mais n'oubliez pas que cette cuisine, dite moghole, est riche en calories, car elle use abondamment de crème et d'huile. Préférez les chapati ( sur place on dit "roti") aux naan au fromage dont raffolent les français qui vont au resto indien en France. C'est moins cher et moins gras... La nourriture la plus simple, qui ne coûte presque rien, composée de céréales sous forme de chapati et de légumineuses sous forme de lentilles en sauce (daal), est équilibrée et nourrissante. Ne craignez pas de déguster du yoghourt (curd, dahi) qui aura le mérite d'apaiser votre palais.

 

Dans le sud, la nourriture est nettement plus relevée. Dans les restaurants populaires, le plat complet s'appelle un "thali"; on le sert sur une feuille de bananier ou sur un plateau rond de métal, comportant plusieurs petites coupes. Le serveur les apporte remplis de légumes divers et sauces et sert du riz au centre du plateau. Faites-vous initier au plaisir de manger avec les doigts (après vous être lavé les mains au wash basin) et de connaître dans quel ordre on doit se servir des différents ingrédients. Votre addition restera légère... et vous aurez mangé à satiété car le serveur vous sert autant de riz, légumes et sauces que vous en voulez.

 

N'abusez pas des desserts : ils sont très sucrés. Esssayez quand même les ras gulla, les ras mallai et les gullab jamoun. Ou bien des glaces industrielles. Eh oui ! Faites-vous plaisir avec des fruits achetés dans la rue (car vous aurez peu de chances d'en trouver dans les hôtels !!!) : les bananes sont excellentes; l'Inde est un très gros producteur de mangues, même si elle n'en exporte pas beaucoup.

 

Donc, si vous pouvez vous passer de viande, vous aurez avantage à manger végétarien. La cuisine indienne végétarienne est délicieuse, et pas chère. Par contre, le steak frites saignant est inconnu, et la viande, bien cuite, se limite généralement à du poulet ou du mouton doté d'os abondants. 

  

Si votre estomac ne supporte plus la cuisine indienne après quelques semaines, vous trouverez, dans les villes, nombre de restaurants qui indiquent des plats "chinois" au menu. Rien de tel qu'un "vegetable chowmein" pour oublier les brûlures du piment.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site