Hôtels en Inde - Namasté un Voyage en Inde

 

Hôtels

 

 

les prix ont beaucoup évolué en Inde, spécialement dans les endroits où se concentrent les touristes étrangers.

La réservation à distance (courriel, fax, téléphone) n'est pas acceptée dans les établissements modestes. Dans les grands, on vous demandera souvent de payer à l'avance... Il vous reste la solution de passer par une agence de voyages ou, ce qui est le plus simple, d'arriver sans s'annoncer et de voir s'il y a de la place.

Les formalités d'entrée sont un modèle d'inefficacité. Les hôtels d'Etat font remplir deux documents par voyageur, même si c'est un couple. Quand le réceptionniste vous propose de remplir une partie des documents, confiez lui votre passeport sans hésiter. Il vous gagner du temps et de l'agacement devant ces formulaires dont l'usage ne semble pas évident.

Dans les chambres, inspectez en premier lieu la propreté des draps et des sanitaires : ils reflètent le reste. Ne paniquez pas si vous voyez une sorte de lézard jaune sur un mur qui pousse des petits cris de temps à autre et a des ventouses au bout des doigts : c'est un gecko, animal parfaitement inoffensif qui vous protègera des moustiques dont il fait grande consommation.

Nous notons ici quelques idées à l'usage des voyageurs :

      - Ne laissez jamais une valise ou un sac non fermé à clé dans la chambre en votre absence. C'est une précaution élémentaire, valable dans n'importe quelle catégorie d'hôtel : le risque est faible, mais ce n'est pas la peine de tenter le diable.

     - Quand vous êtes dans votre chambre, fermez la porte à clé ou au loquet selon le cas. Tout bêtement parce que des serveurs peuvent entrer à l'improviste, sans frapper au préalable. C'est fréquent.

         - Dans les hôtels typiquement pour clients indiens, le lit ne comporte pas de drap de dessus, mais seulement un drap de dessous. Il peut être souhaitable de se munir d'un drap léger ou d'un "sac à viande", qui permettra également de n'être pas trop au contact de draps d'une propreté discutable, le cas échéant.

         - Le lavage du linge, qu'il soit fait dans l'hôtel ou, plus communément, sous-traité à un blanchisseur professionnel (dobiwalla), est manuel, avec des résultats parfois bizarres : ne confiez pas à laver vos vêtements fragiles. Ce n'est pas cher certes (10 Rs par pièce dans les hôtels moyens, 20-30 dans les hôtels plus chics), mais on peut avoir des surprises. Le mieux est de n'emporter que des vêtements solides de coton.

              - Prenez avec vous un ou deux cintres simples (les penderies n'en ont pas toujours) et ils vous serviront pour faire sécher les chemisettes que vous lavez. Accrochez les cintres au ventilateur de plafond, si c'est possible. A la vitesse minimum, ça sèche vite...

       - Emportez des anti-moustiques ou achetez en sur place : tortillons à faire brûler, plaquettes à chauffer dans un diffuseur branché sur une prise de courant.

         - Le modèle des prises de courant est semblable à celui qu'on trouve en France; c'est du 220 volts. Prévoyez une prise multiple le cas échéant.

       - Dans les hôtels modestes, vous pouvez avoir quelque difficulté à obtenir du papier toilette : ayez votre propre réserve ou bien, soyez "écolo" à la mode indienne en utilisant votre main gauche et le petit seau d'eau que l'on trouve à coup sûr dans les toilettes.

         - Emportez une lampe-torche pour pallier les coupures de courant, fréquentes dans les petites localités (et même des grandes, comme Agra), surtout pendant la période de mousson (les hôtels de haut standing ont un groupe électrogène). Elle vous sera également utile pour visiter les temples ou les grottes rupestres.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site